Mon Blog / Mes Liens / Mes bouts de code

Le blog de nemocorp

Pensées, pas toujours subtiles, et autres fadaises...

Through the Ages et les hippopotammes seront bien gardés

icon 30/07/2015



Ça faisait un bail que je n'avais pas fait une vraie chronique d'un jeu de société. Je ne compte pas l'article sur Mage Knight parce que j'ai juste crié sur les toits mon coup de coeur pour cet énorme jeu. Là, on va revenir sur un jeu excellentissime de chez exceptionnel, toujours du sieur Vlaada Chvátil, sorti en 2006 et qui revient sur le devant de la scène ludique puisque une nouvelle version relookée corrigée est annoncée pour la fin de l'année, j'ai nommé Through the Ages. Allez juste pour planter le décor, j'en bave déjà.

Mais alors Ô Grand Sachem, pourquoi donc qu'il est si bien?


Grand Un, mais avant ouvrons une parenthèse. Posons le décor, plutôt moche jusqu'à présent. Through the Ages est un gros jeu, exigeant, pas facile à appréhender et plutôt moche (mais ça c'est une question de goût, parce qu'en fait on peut très bien trouver cette version plus jolie que la prochaine qui s'annonce moins moche que si elle était plus belle. Vous me suivez, quoi!). Au cours de 4h de partie, nos ami(e)s les joueur(se)s vont traverser l'histoire de l'humanité, de l'antiquité au temps modernes, et tout ça pour devenir le vrai "Maître du Monde!". Blague. J'déconne! Tout ça pour avoir leplus de points de victoire à la fin de la partie. C'est d'un convenu. Mais bon, passons sur ce point de détail parce que c'est sans doute le seul reproche que je pourrai formuler.

Ah, et tant que j'y suis, hors de question d'y jouer avec Mamie Germaine et Pépé André. Ou alors, faudra penser à les réhydrater. Et Tata Lucette on oublie aussi. Trouvez-vous plutôt des bons gros hardcore gamers pour jouer avec vous.

Bon le décor étant planté, on peut refermer la parenthèse et revenir au Grand Un. donc...

Le comment qu'on y joue


Vais-je vous faire l'affront de vous détailler tous les mécanismes de ce monstre ludique, sachant qu'il existe 3 modes de jeu (simple, avancé et complet) et que le livret de règles fait 24 pages, sur plusieurs colonnes, ecrites tout petit et avec pas beaucoup d'images? Et bien oui! Mais je suis sympa, je ne ferai que la version complète, oeuf/jambon/fromage.

Pour commencer, Through the Ages est un jeu de carte. Y'a bien quelques plateaux, quelques pions, mais ils servent uniquement à noter les différents paramètres de votre civilisation, tels que les bâtiments que vous possedez, votre production, vos ressources, votre niveau de culture et de science... Bon ça y est, je le sens encore que je vous perd. Ce qu'il faut retenir c'est qu'il y a beaucoup de paramètres.

Alors comment que ça se passe. On a un joli plateau qui présente les cartes que le joueur va pouvoir prendre. Il y a 13 cartes exposées. Suivant la position de la carte, cela va coûter plus ou moins d'actions au joueur pour la prendre en main. Les 5 premières coûtent 1 action civile, les 4 suivantes, 2 actions et les 4 dernières, 3 actions. Au début de la partie, les joueurs disposent de 4 actions civiles et 2 actions militaires. Parce que bon, un jeu de civilisation sans pouvoir se foutre sur la gueule, ben c'est pas un jeu de civilisation.

Parmi les cartes qu'un joueur peut prendre, il y a des technologies de production, qui vont améliorer... roulement de tambour.... ses moyens de production. C'est quand même bien foutu! Il y a aussi des technologies militaires qui vont augmenter l'efficacité de ses unités, des technologies urbaines pour la construction de ses bâtiments et des technologies spéciales qui lui fourniront des bonus de toutes sortes et des actions civiles ou militaires supplémentaires. Donc là, on a énumérer les cartes Oranges, les cartes Bleues, les cartes Grises et les cartes Marrons. Mais ma parole, on a presque toutes les couleurs d'un arc-en-ciel sale!

Il nous reste à voir les cartes Violettes, qui représentent les merveilles que vous allez construire et donc le rayonnement de votre civilisation.

Mais c'est pas tout! Vous pensiez que c'était fini! Pauvres Fous! Parce qu'il y aussi les cartes Vertes qui représentent les leaders qui guident votre civilisation et enfin les cartes Jaunes qui sont des cartes action one shot. Je la joue, j'applique l'effet, je la jette.

Toute la difficulté de jeu réside dans la manière dont vous allez gérer l'évoution et la croissance de votre civilisation. Le jeu est divisé en 4 âges. Le premier, l'Antiquité, le deuxième le Moyen-âge, le troisième, l'âge de l'exploration et le dernier, les temps modernes. Au fur et à mesure que le temps avance, tout progresse et tout s'emballe. Quand je joue à Through the Ages, j'ai vraiment l'impression de voir évoluer une civilisation.

Avant la phase d'action à proprement parler, le joueur dispose d'une phase politique pendant laquelle il va pouvoir déclencher des événements, jouer des aggressions contre ses adverses, déclencher des guerres ou encore coloniser de nouveaux territoires qui lui apporteront, gloire, ressources ou population supplémentaire. Pour résumer, tout y est. Rien n'a été oublié.

Si, j'ai oublié encore deux trois trucs. En plus de toutes les infos, constructions, évolutions, armées, technologies, guerres et autre, il va également vous falloir gérer la corruption de votre population et la famine. C'est pas un boulot, j'vous jure.

Et mon avis dans tout ça!


Et bien j'adore ce jeu. Combien avait deviné dans l'assistance? Pas mal, beau résultat. Après quelques parties, on commence vraiment à pouvoir planifier sa stratégie sur un ou deux tours, même si il faut sans cesse s'adapter au choix de vos adversaires et à l'aléa de la sortie des cartes. J'adore la manière dont les événements sont stackés par les joueurs, cela permet d'anticiper certaines actions pour se prémunir de fléaux et les faire subir à vos adversaires. Pour moi, tout est bien pensé dans ce jeu, bien équilibré (à par peut-être un ou deux cartes et en plus cela devrait être réglé dans la nouvelle version). Bref que du tout bon.

Si vous vous en foutez des illustrations, c'est clairement le bon moment pour acquérir Throug the Ages puisque bon nombre de joueurs se débarasse de leur exemplaire en prévision de la prochaine version. Et donc après des années de pénuries, on se retrouve avec pléthore d'exemplaire sur le marché de l'occasion, ici par exemple.

Personnellement, je vais garder mon vieil exemplaire et je vais foncer acheter la nouvelle version, parce que Through the Ages, à condition d'avoir le groupe de joueur qui va avec, c'est trop de la balle! Et c'est là mon deuxième reproche. Le jeu est tellement exigeant qu'il est vraiment difficile de se constituer une table pour y jouer. Et forcément, il ne sort pas souvent, et donc je suis triste. Mais si vous vous intéressez un tant soit peu au jeu de société, vous vous devez d'essayer au moins une fois Through the Ages.

Une version allégée, mais pas uniquement cela de Through the Ages existe. Elle s'appelle Nations, on y retrouve les grands principes de Through the Ages, mais je ne m'explique pas pourquoi, je préfère quand même l'original. Mais Nations est un très bon jeu également et il aura sans doute aussi sont article un jour dans ce blog. Allez, je sais, j'exagère, Nations est un peu plus qu'une version allégée de Through the Ages, mais la filiation est tellement évidente qu'il est difficile de ne pas faire ce raccourci.

Bon jeu, les gens!

Ah oui pour finir, une petite comparaison du design des cartes pour vous montrer le travail qui va être fait sur la nouvelle version.

icon 

Aucun commentaire

icon Flux RSS des commentaires de cet article