Mon Blog / Mes Liens / Mes bouts de code

Le blog de nemocorp

Pensées, pas toujours subtiles, et autres fadaises...

1,2,3... Mage Knight est dans les bois

icon 08/07/2015



Pour bien repartir, rien de tel qu'un petit détour du côté des jeux de société. Et là mes aïeuls, on va envoyer du lourd. Voire même du très lourd parce que je vais vous parler de Mage Knight (8ème au classement BGG, rien que ça et c'est amplement mérité).

Mage Knight est un jeu d'aventure, exploration, deck-building-fight, coopératif ou pas, à scénario qui se joue entre amis, un peu perchés, pour des parties oscillant de trois à six-sept heures. Et des fois, t'as beau faire ce que tu veux, tu rentres dans la pièce en cours de partie, ça sent quand même un peu le gymnase. Parce que ne nous voilons pas la face, Mage Knight est un jeu exigeant, difficile. Mais comme la récompense est belle. Avant d'aller plus loin ami lecteur, si tu n'es pas un hardcore gamer, passe ton chemin. Si tu veux le devenir, suis-moi sur la voie de la conquête. Recrute tes unités, fais évoluer ton personnage et part à l'assaut des cités perdues pour gagner gloire et renommée. Yaalaaaahh!

Dans Mage Knight, chaque joueur incarne un chevalier-mage (hop, hop, hop, d'où le nom. Jusque là tout se tient). Pour gérer les actions de son personnage, les joueurs disposent d'un set de 16 cartes actions. À leur tour, les joueurs vont jouer une ou plusieurs de ces cartes de leur main. Cela leur permettra de se déplacer sur la carte, d'affronter des monstres errants, d'explorer des donjons, d'assiéger des forteresses... Bref toutes les actions que l'on attend d'un chevalier mage digne de ce nom. Et bien, je peux vous assurer que vous ne serez pas déçu car M. Vlaada Chvátil à penser à tout. Et le pire c'est que tout est cohérent, respecte le thème et se tient en étant équilibré. On n'est jamais à cours de solution. Il y a toujours tout un tas de choses à expérimenter. Les parties se suivent et ne se ressemblent pas, mais alors pas du tout. Que l'on garde le même scénario, qu'on en change, les possibilités semblent infiinies.

Je sais, je m'emballe, mais ça faisait une éternité que je n'avais pas pris une telle claque. La partie deckbuilding pour faire évoluer son personnage est particulièrement bien trouvée. De même que la manière dont votre héros va acquérir de nouvelles compétences. L'alternance jour, nuit, la gestion des manas... Mage Knight est un modèle du genre pour ce qui est de l'intégration de multiples mécanismes de jeu dans un grand tout cohérent.

Si vous avez un peu de temps devant vous, si la longueur des parties ne vous effraie pas, si vous êtes sûr de pouvoir y jouer plusieurs fois, foncez, vous ne serez pas déçu. Pour les autres, il existe tout plein d'autres jeux très bien qui vous conviendront mieux. Allez j'y retourne, j'ai encore un draconien à terrasser et une cité à faire tomber! Ah, oui juste une dernier point, les règles. Deux livrets d'une vingtaine de pages, rien que ça. Claire, mais on doit quand même s'y référer souvent (et c'est un petit peu normal au vue des nombreuses possibilités qui s'offrent aux joueurs).


Perso, c'est un sans faute, un 10/10 que je met sans réserve.

icon 

Aucun commentaire

icon Flux RSS des commentaires de cet article